La contamination bactériologique de l'eau est une source importante de pollution, pouvant générer des pathologies plus ou moins graves chez l'homme et l'animal. C'est la raison pour laquelle il apparaît  essentiel de réaliser des analyses bactériologiques régulières de l'eau, qu'elle soit destinée à la consommation, à la réalisation de plats ou à la préparation d'aliments.

analyses d eauPour être considérée potable, l'eau doit impérativement subir des contrôles bactériologiques et viraux. Les contaminations étant en effet dues à un manque de vigilance humaine, il est en effet primordial d'assurer une surveillance régulière afin d'éviter tout incident de santé publique.

Et ce d'autant plus que les bactéries et virus présents dans l'eau ne concernent pas uniquement l'eau de consommation. Les crudités de légumes et les fruits consommés crus après avoir été en contact avec une eau contaminée sont en effet potentiellement dangereux pour la santé humaine. Mais cette réalité est également valable pour les élevages de poissons, de mollusques et de crustacés. Sans oublier les bains, les douches ou les spas, de la même façon susceptibles d'entraîner un risque d'intoxication et d'infection bactérienne, à l'image de certaines maladies bactériologiques telles que la légionellose, due à une présence importance de légionelles dans l'eau et à leur inhalation, ou encore la salmonellose, liée à l'absorption de certains aliments spécifiques sensibles (viandes crues, coquillages, pâtisseries...).

Des méthodes d'analyses bactériologiques fiables

Différentes méthodes d'analyse bactériologiques de l'eau peuvent être utilisées, parmi lesquelles :

  • une méthode basée sur les indicateurs, consistant à utiliser une bactérie ou un virus comme indicateurs pour déterminer le taux de contamination de l'eau analysée. Le choix de ces indicateurs se fait en fonction des spécificités géographiques et des besoins ciblés par la recherche.
  • une technique moléculaire basée sur des principes biochimiques, génétiques et immunologiques destinée à mettre en évidence la présence de pathogènes dans l'eau. La méthode PCR (Polymerase chain reaction), une technique d'amplification d'une séquence ADN, offre de bons résultats, tant en termes de rapidité que de fiabilité, pour déceler un pathogène particulier.

Parmi les principaux micro organismes pathogènes existants, on peut citer :

  • Coliformes thermotolérants, Escherichia coli
  • Staphylococcus aureus
  • Clostridium perfringens
  • Salmonella
  • Escherichia Coli O157 : H7
  • Bacillus cereus
  • Listeria monocytogenes
  • Legionella pneumophila
  • Campylobacter spp

Si le point commun de ces pathogènes est l'eau comme origine et source de prolifération, ils peuvent également se développer dans d'autres milieux (sols, intestins, matières fécales, poussières...).

Parmi les analyses courantes réalisées quotidiennement par nos chercheurs :

Paramètres microbiologiques

  • Analyse type B3 :
  • Bactéries revivifiables 22°C
  • Bactéries revivifiables 36°C
  • Coliformes
  • Escherichia coli
  • Entérocoques
  • Spores d'anaérobies
  • Sulfito reductrices

 

  • Analyses type D1 :
  • Bactéries revivifiables 22°C
  • Bactéries revivifiables 36°C
  • Bactéries Coliformes
  • Escherichia coli
  • Entérocoques
  • Spores d'anaérobies

Paramètres Physico-Chimiques

  • Analyses type D1 :
  • Ammonium
  • Conductivité 20°C
  • pH
  • Turbidité
  • Odeur
  • Couleur
  • Saveur nitrates
  • Chlore résiduel
  • Chlore total
  • Examen organoleptique
DBF Qualité à votre service

Nous vous proposons nos services pour effectuer des analyses bactériologiques de l'eau au sein de votre entreprise ou de votre structure, ceci afin de vous assurer la qualité de l'eau utilisée pour la consommation, pour la préparation de plats ou d'aliments, et ainsi éviter tout risque sanitaire.

Joomla SEF URLs by Artio