L'analyse des allergènes

Les allergies et les intolérances alimentaires sont aujourd'hui un problème de santé publique pris en considération au niveau mondial, faisant à ce titre l'objet de la plus grande attention des autorités, des industries agro-alimentaires ainsi que des consommateurs. Dans ce contexte, l'analyse des allergènes présents dans l'alimentation constitue un outil devenu essentiel, gage de sécurité et de transparence.


Entre 1 et 3 % des adultes et 4 à 6 % des enfants sont concernés par les allergies alimentaires selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé), lesquelles peuvent se traduire par des réactions parfois graves, pouvant aller jusqu'au décès dans certains cas. Par ailleurs, on observe également, au-delà de ces allergies, des réactions d'intolérance à certains aliments spécifiques, à l'image du gluten ou du lactose.

14 allergènes identifiés à ce jour

C'est en raison des dangers auxquels sont exposées les personnes allergiques et intolérantes qu'une directive européenne (la Directive 2007/68/CE) fixe une liste de quatorze aliments et ingrédients reconnus comme potentiellement allergènes, et par conséquent soumis à un étiquetage obligatoire. C'est, à ce propos, la réglementation européenne 1169/2011 « INCO » qui régit les normes concernant l'étiquetage alimentaire, dans le but de fournir une information sur la composition des aliments consommés. Ces quatorze aliments susceptibles d'entraîner des réactions allergiques sont :

  • les œufs et produits à base d’œufs
  • les céréales contenant du gluten et les produits réalisés à partir de ces céréales (seigle, blé, épeautre, orge, avoine et kamut)
  • les poissons et produits à base de poissons
  • les crustacés et produits à base de crustacés
  • les mollusques et produits à base de mollusques
  • le soja et produits à base de soja
  • les arachides et produits à base d'arachides
  • les fruits à coque et produits à base de ces fruits, à savoir amandes, noix, noisettes, noix de cajou, pistaches, noix de pécan, noix du Brésil, noix de Macadamia, noix du Queensland
  • le lait et produits laitiers, lactose inclus
  • le céleri et produits à base de céleri
  • la moutarde et produits à base de moutarde
  • les graines de sésame et produits à base de graines de sésame
  • le lupin et produits à base de lupin
  • l'Anhydride sulfureux (dioxyde de souffre) et sulfites

La méthode PCR pour une analyse fiable et précise

Il est à noter que des seuils relatifs aux produits sans gluten et aux produits « à faible teneur en gluten » ont été déterminés par le règlement CE/41/2009. Ils sont respectivement de 20 ppm et 100 ppm.

Concernant l'analyse des produits alimentaires, différentes méthodes sont utilisées à ce jour pour déceler de façon fiable et précise les allergènes présents dans une denrée. Parmi elles, la méthode PCR (Polymerase Chain Reaction), une technique d'amplification de l'ADN destinée à mettre en évidence des séquences d'ADN spécifiques, présente de très bons résultats. La méthode PCR permet ainsi de détecter les quatorze allergènes actuellement identifiés, mais permet aussi de détecter les OGM, ou encore d'identifier les différentes espèces (animales, végétales, bactériennes) présentes. Son principe est simple et repose sur la reproduction du déroulement naturel de la synthèse de l'ADN, en parallèle avec l'émission d'un signal fluorescent indiquant la présence, dans le cas présent, d'allergènes dans les aliments analysés.

Vous pouvez nous consulter pour toute demande d'informations sur les analyses d'allergènes.

Joomla SEF URLs by Artio